Aug 22

L’apparence plus importante que la musique elle même

Une étude réalisée par Chia-Jung Tsay à l’University College de Londres apporterait des preuves à la thèse d’une apparence plus déterminante que la musique pour le succès d’un artiste.

Avant tout, si vous vous demandez pourquoi Soulja Boy est en photo sur cet article… c’est qu’il constitue quasiment lui même une preuve qui validerait cette thèse. Bien que pas forcément dénué de talent, sa musique est en général de très mauvaise qualité, mais son “Swagg” suffit à satisfaire un public conséquent.

Fin de l’anecdote.

 

 

 

 

Nous clamons tous légitimement que nous jugeons la qualité d’un artiste par rapport à sa musique en priorité. Ce n’est pas tout à fait exact comme vous pouvez facilement l’imaginer.

Revenons à cette étude. Celle ci consistait à vérifier les résultats de plusieurs compétitions musicales de renom.

On a constitué 3 groupes d’étude :

- le premier écoutait uniquement la musique des finalistes de chaque concours et devaient prédire qui avait remporté chacune des compétitions.

- le seconde groupe visionnait uniquement des vidéos des performances des finalistes des compétitions..

- le dernier groupe voyait lui, à la fois les vidéos et entendait le son.

 

Ces groupes étaient constitués de professionnels, experts de la musique, mais également d’amateurs lambda.

 

Le groupe qui a donné les meilleures prédictions est le second : ceux qui ne voyaient que la vidéo.
Ils donnaient le bon gagnant dans près de 50% des cas. Ceux qui n’avaient entendu que le son donnaient les plus mauvaises prédictions. Enfin le dernier groupe, qui disposait de plus de données en ayant le son et l’image, donnait une bonne prédiction dans 30% des cas.

On peut donc faire la sérieuse hypothèse que si le groupe qui ne voyait que la vidéo sans son a choisi le plus souvent le réel vainqueur des différentes compétitions musicales, c’est que ces artistes ont été choisi par le public selon un critère principal : l’apparence.

 

Même si cette étude ne constitue pas une énorme révélation, elle permet d’apporter une petite vérification.

Disons que l’image d’un artiste compte tout autant que sa musique pour construire une réelle relation avec le public.

Jul 25

Le Streaming compte pour 70% des ventes de musique en Suède !

La part du téléchargement légal est infime dans les ventes de musique en Suède. C’est le Streaming qui connaît le plus gros succès, bien devant les ventes physiques d’albums (23,7%)

Le très sérieux site digitalmusicnews.com a donné le détail des ventes chez nos amis scandinaves :

 

 

On peut légitimement se demander si le succès que rencontre le streaming en Suède peut présager notre futur à nous aussi ?
Peut-il prendre une part aussi importante chez nous ?

Côté Royaume Uni, Bloom.fm a mené un sondage dans lequel 84% des britanniques estiment qu’un forfait de £10 par mois pour du streaming illimité était trop cher.

Toujours est il que le streaming semble avoir aidé le marché Suédois à redémarrer.
Les ventes de musique ont augmenté de 12% en 2012 alors que celles ci chutaient depuis 2003 avec le boom du téléchargement illégal.

 

 

Jul 24

Artistes sur internet : Quelles solutions de rémunération ?

 

Comment gagner de l’argent sur internet lorsqu’on est artiste ?

On trouve vite des réponses à cette question.
Mais une deuxième arrive au galop : combien un artiste peut-il gagner avec les moyens mis à sa disposition ?

 

Les quatre grands noms sont Itunes, Deezer, Spotify et Youtube. Ces plateformes devenues ultra puissantes permettent aux artistes de diffuser facilement leurs titres, albums et vidéos, en percevant une rémunération.
Cette rémunération correspond en réalité à une commission sur les revenus générés par les ventes et la publicité.
Ainsi cette commission, fixe pour certains sites, peut être variable quand elle dépend de la publicité comme sur Youtube.

Voici les rémunérations qu’un artiste peut espérer sur ces plateformes quand il s’auto-produit (Sans passer par un label, qui reverse en moyenne 8% à l’artiste sur les ventes physiques de disques)

 

Itunes

60% du prix de vente revient à l’artiste en général sur l’Apple Store. Pour un album vendu 9,99€, l’artiste qui s’auto produit touchera 6€.
Labels et stars internationales négocient bien sûr leurs pourcentage.

 

Deezer

0,0002€ par titre écouté ! C’est la magnifique somme de base que Deezer reverse aux artistes. A ce prix là, il vous faudra 5000 écoutes pour gagner … 1€.
Allez on arrête la mauvaise foi, Deezer reverse d’avantage lorsque les écoutes proviennent d’internautes abonnés.
Ainsi Deezer reverse de 0,02 à 0,05€ par écoute sur les abonnements. Ouf !
En moyenne un artiste touche donc 0,006€ par titre écouté sur Deezer. Allez, à ce prix là, on tombe à 284 écoutes pour pouvoir s’acheter un ticket de Metro Parisien (1,70€). Great !

 

Spotify

Chez Spotify, on est pas plus généreux : 0,005 € par écoute reversés à l’artiste auto-produit.
Spotify a réhaussé cette rémunération qui tournait autour de 0,003€ auparavant.

 

Youtube

Certains artistes gagnent des sommes colossales sur Youtube. Encore une fois, il faut beaucoup de vues sur ses vidéos pour en retirer un pécule honorable.
On peut gagner à partir d’environ 800€ pour 1 million de vues soit 0,8€ pour 1000.
Le RPM (revenu pour mille) est forcément plus élevé puisque la publicité est ici majoritairement sous format vidéo (voir l’article “Youtube – toujours plus de pubs avant les vidéos).

Attention ! Ce tarif est très variable. Il correspond à ce que l’on gagne en moyenne avec la régie publicitaire de Youtube. Un artiste qui aurait signé avec un partenaire Youtube peut facilement gagner beaucoup plus car une notion de ciblage plus important rentre en jeu. Forcément des annonces bien ciblées permettent un taux de clics supérieur, et donc plus de revenus.

 

En résumé, ces grandes plateformes, à part Itunes qui présente un modèle économique différent, tirent des revenus de la publicité. Elles reversent donc une part de ces revenus possibles grâce au trafic sur le site qui est lui même stimulé par le contenu apporté par les artistes.
En mettant sa musique en streaming sur internet, que ce soit sous format audio ou video, un artiste devra avoir beaucoup de succès pour ne pas ramasser des clopinettes.

Mot de la fin :
Les revenus sont exponentiels, plus on a d’exposition, plus on vend d’espaces publicitaires, plus on vend de titres, plus on a d’exposition et ainsi de suite. Tous ne connaitront pas ce cercle vertueux au même niveau.

 

 

Jul 24

Rich Gang – une tracklist très calculée

 

L’album Rich Gang tout juste sorti, Beatnbiz analyse rapidement cette compilation du label Young Money – Cash Money.

A la première écoute : plusieurs sons club et potentiels hits.

Après le 1er single “Tapout” avec Birdman, Future, Lil Wayne et Nicki Minaj, “We Been On” avec R.Kelly semble être le titre qui reprend le flambeau.

Cash Money a servi une multitude de titres à écouter dans les gros Range Rover et qui tourneront en boucle dans le hood : “50 Plates” de Rick Ross, “Have It Your Way” avec T.I., “Paint Tha Town” avec Game, ou le tune “Fly Rich” entre autres.

 

  • Une touche plus Pop : 

“Have it your way” avec Limp Bizkit et Florida a de grandes chances de séduire un public plus large.

“Bigger Than Life” avec Chris Brown présente aussi la recette type du hit Hip-Hop/Pop Americain.

  • Un son pour Strip Clubs :

“Panties to the side” signé French Montana, Tyga, Bow Wow et Gudda Gudda devrait servir de fond sonor aux pluies de billets jetées sur les strippers d’Atlanta ou Miami. Gudda Gudda est peut être de trop sur le morceau…
Juicy J peut encore rester le King des Strip Clubs après “Bandz A Make Her Dance” et son nouveau “Bounce It”.

  • “100 Favors” : Gros potentiel 
Ce morceau à la touche plus RnB rassemble sur une très bonne prod, Detail, que l’ont retrouve 3 fois sur l’album, Birdman et Kendrick Lamar qui est désormais un poids lourd confirmé du rap US.

 

En résumé, Birdman calcule bien son business, on le sait. La tracklist et l’éventail d’artistes sont riches et assez équilibrés. Il nous sert du son Gangsta tout en pensant à toucher des publics plus féminins.
Une interrogation : pas de Drake ?

 

En attendant les chiffres de la première semaine, Lil Wayne, Birdman et compagnie célèbrent la sortie :

 

 

 

 

Jul 23

Live Nation : le géant derrière la scène.

Des concerts, aux évènements sportifs, en passant par le sponsoring et le management d’artistes, Live Nation est un monstre incontournable de l’industrie de l’entertainment (divertissement).

Beatnbiz est parti chercher les chiffres de ce business en perpétuelle croissance.

Live Nation :
- 5,8 milliards de Dollars de chiffre d’affaire  en 2012 (+8% par rapport à 2011)
- 139 infrastructures (stades, salles de concerts, théâtres, clubs etc.)
- des bureaux dans 24 pays. 7100 employés.

 

Les concerts :

Live Nation c’est 22000 concerts pour 2300 artistes en 2012. Au total l’activité de promotion – management – production de concerts a généré une clientèle de 49 millions d’individus et 75 millions de tickets vendus.
Cette base de donnée clients a une valeur inestimable. Elle livre une quantité ahurissante d’information qui permet aux marketers de proposer des produits toujours plus adaptés au marché théorique de la profession.

Chiffre d’affaire du DAS* Concerts : 3,9 Milliards de Dollars. Soit 66,5% du CA du groupe
*Domaine d’activité stratégique 

A savoir : L’activité est la plus importante entre le 2ème et le 3ème trimestre en raison des festivals et évènements extérieurs.

 

 

Live Nation gère les shows des plus grands artistes internationaux :  Madonna, Lady Gaga, Coldplay,
Roger Waters, Jay-Z, ou encore Beyoncé (à droite) qui vient d’annoncer de nouvelles dates pour le Mrs Carter Show, la plus grosse tournée de 2013.

 

 

Billetterie  :

Live Nation et Ticketmaster ont fusionné en 2010.
Le résultat de cette opération s’exprime clairement avec les chiffres : plus de 250 millions de tickets vendus tout type d’évènements confondus.
En ce qui concerne les tickets de concerts, le groupe en a vendu 75 millions en 2012 (contre 71 et 64 millions en 2011 et 2010).

78% des tickets sont vendus par internet
12% en magasin
6% par service téléphonique
4% via applications smartphone.

Chiffre d’affaire du DAS Billetterie : 1,4 Milliards de Dollars. Soit 23,6% du CA du groupe.

Live Nation a le plus gros réseau de vente de tickets de l’industrie : sites + 9200 lieux de ventes + 16 call centers + 13000 partenaires.
Ticketmaster est dans le top 5 des sites d’e-commerce mondiaux en termes de base de donnée client (119 millions de clients en database)

 

Management d’artistes :

Jay-Z avait senti qu’il fallait faire partie de l’aventure et savoure aujourd’hui la réussite de Roc Nation, filiale de Live Nation qui manage entre autres Rihanna, Sharika, Wale, ou encore les récentes recrues Timbaland et Kylie Minogue (à droite).

 

Au delà de Roc Nation, le groupe manage 230 artistes en plus des 2300 pour lesquels il produit des concerts.

Chiffre d’affaire de cette activité : 400 millions de Dollars (soit 6,9% du CA du groupe)

 

 Sponsoring :

Ce domaine d’activité stratégique fait appel à tout l’art de l’optimisation.
Le très grand nombre de clients offre à Live Nation une audience dont les annonceurs partenaires peuvent profiter.
Les concerts deviennent ainsi un outil de communication presque comparable au 6eme media traditionnel : le cinéma (qui offre une très bonne mémorisation des spots). Le public est attentif aux messages et l’égérie qui se trouve sur scène sert les objectifs affectifs des marques.
Live Nation a donc entre les mains des ressources très juteuses à exploiter.

En proposant des programmes de communication via leurs produits (tickets, concerts, sites internet) à des marques comme O2, Coca Cola, Red Bull etc. le groupe fait rentrer 248 millions de Dollars de plus.

Chiffre d’affaire Sponsoring : 248 millions de Dollars (dont 56 millions pour la publicité en ligne), soit 4,3% du CA du groupe.
Le nombre de sponsors de Live Nation en 2012 s’élève à 800.

 

 

Live Nation propose également des évènements sportifs et autres. Ainsi le groupe fait monter son nombre de clients à 250 millions sur sa base de donnée et réalise un chiffre d’affaire de 5,9 milliards de Dollars.
Ce chiffre d’affaire est en continuelle augmentation (4 milliards en 2008 soit 42% de croissance en 5 ans ! ).
Le nombre de tickets vendus augmente, tout comme le trafic sur les sites internet du groupe qui offrent des solutions de communication toujours plus profitables.
Seul bémol, le groupe investit beaucoup pour soutenir sa croissance et n’a présenté qu’un seul exercice rentable ces 5 dernières années. Dette 2012 : 1,7 milliards de Dollars.

 

 

 

Jul 21

Youtube : toujours plus de pub avant les vidéos

VOUS EN RÊVIEZ ?
LES PUBLICITÉS 30sec NON IGNORABLES SONT ENFIN LÀ !!

Ça y’est, vous avez déjà dû remarquer que depuis quelques jours, des formats de publicité avant-contenu plus long sont arrivés. Vous pourrez attendre jusqu’à 30 seconde à chaque fois pour voir vos clips…

Les petites bannières et annonces qui s’affichaient sur vos vidéos vous horripilaient déjà il y’a quelques années ?
J’imagine votre réaction quand vous avez découvert que vous alliez devoir supporter des publicités quasi systématiques en avant des videos sur Youtube.

On a commencé avec la possibilité d’ignorer celles ci au bout de 5 secondes. Les annonceurs avaient sacrément intérêt à capter l’attention dans les premiers instants de la publicité.

Le temps de faire adopter cette habitude à tout le monde, des formats NON ignorables 15sec se sont invités. Les éditeurs se voyaient alors offerts un outil de monétisation de leur contenu très juteux.

Mesdames et Messieurs nous voici arrivés à l’ère des spots 30sec qui reçoivent, semble-t-il, un franc succès auprès des éditeurs de Youtube. Ils devront cependant faire très attention avant de les programmer systématiquement pour leurs vidéos : le format court 15 secondes engendrait un très fort taux d’abandon. Certains n’auront pas la patience d’attendre 30sec !

Si on se prêtait à prédire l’avenir… disons que les pubs pourront gagner encore quelques secondes d’ici quelques mois. L’internaute pourra également être obligé de regarder la publicité, et celle ci se mettra en pause s’il change d’onglet. Pas pratique pour les soirées entre amis dans lesquelles le DJ… c’est Youtube. Tant que les taux d’abandon n’auront pas explosé, et que les internautes n’ont pas fui la plateforme, la publicité sera de plus en plus omniprésente.
C’est enfantin, faites prendre l’habitude aux gens petit à petit, vous pourrez leur en imposer encore !
Balancez leur tout d’un coup, ils fuiront.

 

FLASH BACK

En 2010, le Journal Du Net avait sondé les internautes afin de se projeter dans un futur probable où les pubs seraient systématiques sur Youtube.
Plus de 60% des lecteurs répondaient alors qu’ils se rendraient moins ou plus du tout sur Youtube si c’était le cas.
Lisez l’article du JDN ici

Aujourd’hui ce futur imaginé par le JDN est arrivé et les internautes ont pris l’habitude de ces pubs.

Votre comportement a-t-il autant changé que les réponses d’il y a 3 ans le laissait présager ?


 

Au delà de la pub, le modèle économique de Youtube évoluera probablement avec l’arrivée d’offres de contenu payant.
En Janvier, Youtube annonçait réfléchir à des abonnements réclamés par certains éditeurs de chaînes qui se voudraient premium.
Vous n’avez pas fini de regarder des pubs… ou de payer.

 

 

Jul 20

Le parfum de Nicki Minaj N°1 des lancements au Royaume Uni ! + encore de nouveaux produits !

 

Pink Friday, le parfum de Nicki Minaj est d’ores et déjà le meilleur lancement du deuxième trimestre sur le marché britannique. il s’est vendu pour 1,1 million de Livre Sterling de flacons à l’effigie de la rappeuse de Young Money.

Elle a tweeté ses remerciements aux fans Anglais qui lui ont offert ce succès :

 

 

Nicki Minaj a de quoi se réjouir alors qu’elle lance aussi en ce moment même sa nouvelle boisson : Myx !
Elle est co-propriétaire de la marque qui a pour slogan “Get in the Myx” et qui a fait ses premières apparitions dans les clips “highschool” et “Up in Flames”. La boisson aura 3 parfums : Noix de Coco, Pêche et Muscat.

On ne la voit plus sans sa petite bouteille bleue depuis quelques temps.

 

Et ça n’est pas tout ! Nicki a aussi négocié sa propre gamme chez Beats By Dre.
A l’occasion de la sortie des Beats Pill, tous les produits Beats By Dre ont été déclinés en rose, la couleur fétiche de miss Barbie. la gamme s’appelle “Pretty In Pink Beats”

Le modèle Beats Pill rose a lui aussi eu droit à son apparition dans les clips “Highschool”, “Up In Flames”, et “Freaks” avec French Montana.

 

Prochaine étape : une nouvelle ligne de vêtements qu’elle promet à des prix abordables dans l’intérêt de son public.

 

Nicki Minaj X Lil Wayne – Highschool

Jul 19

L’histoire d’amour du Rap et des Liqueurs Premium

 

Hennessy, Courvoisier, Ciroc, Cristal, Patron … Quelques marques parmi beaucoup d’autres qui se sont retrouvées citées des dizaines de fois dans des textes de rappeurs. Certaines sont même devenues des titres de chansons.

Le monde du Hip-Hop sort en club et aime s’afficher avec les magnum de champagne les plus chers ou les liqueurs fancy du moment.

Beaucoup de rappeurs ont jeté leur dévolu sur une marque en particulier, mais l’amour n’était pas forcément réciproque jusqu’à il n’y a pas si longtemps. Certaines marques, s’agissant de Cognac ou Champagne Français de prestige et tradition la plupart du temps, ont vu d’un oeil sceptique l’engouement des rappeurs pour leurs produits.

Mais le monde évolue, le Hip-Hop a changé d’image et a élargi son public de façon considérable. Encore plus magnifique : nos vieilles familles Françaises propriétaires de fins spiritueux ont sacrément ouvert leur esprit aussi !
Les marques invitent les rappeurs à visiter leurs domaines, et leurs font signer des contrats de sponsoring officiels et très lucratifs !

D’autres, comme Ludacris, Birdman, Diddy ou Jay-Z ont carrément investi dans des marques. En mélangeant luxe et Boss du rap, on obtient un mécanisme intéressant : la consommation plus qu’ostentatoire des autres artistes du Hip-Hop (suiveurs) créent des dizaines d’ambassadeurs non officiels qui citent les marques dans leurs textes et les affichent dans leurs vidéos.

 

Ludacris est co-propriétaire et égérie de la marque Conjure, un Cognac. A la tête du label DTP, il a bénéficié de plusieurs autres artistes pour promouvoir le produit.

 

 Diddy est ambassadeur de Ciroc depuis 2007 et est également rentré dans le capital de la Vodka Française. En effet celle ci est produite dans la région de Gaillac dans le sud de la France, à base de raisins. Nos amis de l’Est de l’Europe nous diront que ce n’est pas de la Vodka. Diageo, proriétaire de la marque, n’en a que faire, c’est Français, le marketing est bon, les ventes dépassent 1 million de bouteilles par an aux Etats Unis. Depuis décembre 2012, Rick Ross a aussi signé un contrat de sponsorship avec Ciroc.

 

Jay-Z a de son côté fait exploser les ventes du champagne Armand de Brignac. Il a toujours nié tout contrat avec la marque, mais il en est devenu ambassadeur actif depuis plusieurs années… Quand on connaît un peu l’homme d’affaire, c’est assez étonnant, sachant qu’il a déjà investi plusieurs millions dans d’autres spiritueux. Il y aurait une rumeur d’un contrat de 4 millions de dollars entre le rappeur et la marque de Champagne.

 

Birdman est lui devenu l’ambassadeur de GTV. La marque s’est servi de clips video du label Cash Money – YMCMB pour son lancement. Ceci accompagné d’une campagne de publicité : méthode qui devient coutume dans le milieu du Hip-Hop.

 

Remy Martin, Cognac de tradition, a invité l’année dernière Fabolous (à gauche) et T.I (à droite) à visiter le domaine de la marque en France. C’était surtout l’occasion de tourner des vidéos destinées à développer la notoriété et l’image de Remy Martin aux Etats Unis via les réseaux sociaux.

 

 

 

Nas, legende du Queensbridge, est lui devenu depuis peu ambassadeur de Hennessy… un autre Cognac.
La présentation de ce partenariat s’est fait de la même manière que Remy Martin avec Fabolous et T.I. : visite du domaine, dégustation, on tourne et on met sur Facebook, Twitter, Youtube etc.

 

Ce que vous voyez ci dessus, c’est simplement un screenshot du site internet de la liqueur NUVO. On y trouve une gallerie de clips vidéos dans lesquelles apparaissent le désormais célèbre flacon rose. Une vigntaine au total.

La marque qui se veut la représentation de “l’esprit de Paris” a réussit ses product placements et touche une clientèle bien plus large que la seule cible féminine initiale. De nombreux rappeurs et chanteurs de RnB ont participé à sa promotion.

T-Pain s’est même fait construire une cave pour y entreposer exclusivement des bouteilles de NUVO…

 

Les marques et rappeurs qui pourraient être cités sont encore nombreux. Busta Rhymes qui chantait “Pass the Courvoisier” avec Diddy et Pharrell a servi d’ambassadeur pour le lancement de XB-Sex On The Beach au Royaume Uni. The Game avait mis une bouteille de tequila Patron sur la pochette d’une de ses mixtapes. Tupac chantait déjà Hennessy dans les années 90. Obie Trice l’aura chanté également dans les années 2000. Young Jeezy est devenu ambassadeur de la vodka Belvedere.

Du mythique Sizzurp au Dom Perignon passant par le Jack Daniels de Booba, l’histoire d’amour entre le rap et ces alcools (Français pour la plupart) commence a avoir du vécu et la flamme brûle toujours… avec aujourd’hui de vrais contrats de mariage.

Pour les anglophones, le magazine Complex a recensé les “names dropping” des liqueurs dans le rap : cliquez ici

 

 

Jul 18

Kelly Rowland nouvelle égérie de Jaguar

 

Joli coup de Kelly Rowland qui a signé un deal plus tôt ce mois ci avec Jaguar !

L’ancienne chanteuse de Destiny’s Child a posté cette semaine des photos du tournage d’un spot publicitaire à Miami pour la F-Type, dernier modèle du constructeur britannique.

Nouvel endorsement pour Kelly après le parfum “Empress” de Sean John, ou les montres de luxe TW Steel.

Elle sera également juge pour la prochaine saison de X-Factor aux Etats Unis… Kelly makes it rain !

 

 

 

 

Kelly Rowland dans la nouvelle F-Type à Miami :

Jul 18

Jay-Z révolutionne la sortie d’album !

Même si l’album de Jay-z - Magna Carta Holy Grail – est sorti depuis le 4 Juillet (pour les utilisateurs d’appareils Samsung), BeatnBiz ne pouvait faire autrement que de relever la stratégie innovante qui avait été mise en place.

Vous voulez vendre 1 million de copies de votre album en un clin d’oeil ? Contactez Samsung !

Certains artistes parlent de triche, mais il faut reconnaitre que vendre 1 million d’albums à $5 pièce à Samsung avant même sa sortie officielle a de quoi faire jalouser la concurrence.

Ainsi Jay-Z s’est retrouvé avec 5 millions de dollars dans les poches avant que Magna Carta Holy Grail se retrouve dans les bacs. Et l’entreprise Coréenne mettait, elle, 1 million d’albums en téléchargement gratuit à disposition de ses utilisateurs de tablettes et smartphones. Une belle manière de promouvoir sa plateforme face à Apple et son itunes Store.

L’annonce de la sortie de Magna Carta Holy Grail a été très tardive, mais surtout soudaine, accompagnée d’une campagne de publicité intensive sur youtube et aux Etats Unis à la télévision.

Le buzz a pris immédiatement. Une semaine après la sortie officielle du 8 juillet (pour le reste du monde… après Samsung), Jay-Z a battu le record d’écoute d’un album en streaming lors de sa première semaine sur la plateforme Spotify : 14 millions d’écoutes.

Il a fait mieux que les Daft Punk qui détenaient le précédent record avec 9,5 millions d’écoutes la première semaine.

 

Le Boss de Roc Nation peut être aux anges. Il réalise les meilleurs débuts de sa carrière avant de partir à l’automne pour une grande tournée qui passera par Bercy (17 et 18 Octobre 2013).

 

A noter, les ventes à Samsung ne comptent pas pour les Billboard Charts. Magna Carta Holy Grail n’est donc pas encore officiellement disque de platine.

 

 

Older posts «